18.10.16

Avis d'Expert

QLIKVIEW ET QLIK SENSE: VERSATILITE ET MULTI-CONNECTIVITÉ

  • #Data Intelligence
  • #Qlik

Choisir la solution d’intelligence d’affaires qui vous convient est souvent un défi. Philippe Grenier vous en présente ici deux : QlikView et Qlik Sense.

 

BIEN CHOISIR SA SOLUTION D'INTELLIGENCE D'AFFAIRES

Lors de la sélection d’une solution d’intelligence d’affaires, il est important de considérer la capacité que possède l'outil à accéder à l'information. Pour assurer un succès auprès de la clientèle, une solution dite générique doit offrir un vaste portefeuille de possibilités de connexion, autant vers des bases de données traditionnelles que vers des sources d'information couramment utilisées dans un environnement de travail.

Aujourd’hui, hormis quelques éditeurs ayant opté pour une intégration pure et dure de la solution avec la suite ERP de leur société, le marché semble plus orienté vers le multi-source de données. Les offres actuelles sont diverses avec des niveaux de développement variables. Une chose est sûre, une solution adaptée à vos besoins est à portée de main.

Parmi tous les produits, certains se distinguent plus que d’autres que ce soit par leur positionnement annuellement redéfini au sein de l'incontournable Gartner Magic Quadrant for Business Intelligence and Analytics Platforms, mais aussi par la maturité de la solution offerte. Cette dernière s’exprime notamment par sa stabilité globale et la quantité/qualité de connecteurs vers des sources variées de données supportées.

 

QLIK, L'OUTIL VERSATILE PAR EXCELLENCE

Qlik, un leader en la matière depuis 2011, propose aujourd'hui deux lignes de produits : QlikView et Qlik Sense. Les deux solutions bénéficient du même engin QIX offrant une mécanique de gestion et d'indexation associative des données en mémoire. Pour Henric Cronström, l'une de ses forces  principales est de ne pas créer de liens forts avec les différents types de données supportées (QIX - A Forgiving Engine). Cela permet, entre autres, une plus grande flexibilité lors de l'intégration d'informations provenant de sources diverses.

Ça tombe bien, c'est justement ce que l’on attend d'un outil versatile!
Plus spécifiquement, outre les bases de données pour lesquelles des pilotes ODBC ou OLE DB sont disponibles, QlikView et Qlik Sense se connectent facilement à diverses sources d'information pratiques, telles que:

  • des fichiers Excel (.xls ou .xlsx) ;
  • des fichiers d'échange de données DIF (Data Interchange Format) ;
  • des fichiers plats contenant des séparateurs de champs CSV (plus d’informations ici) ;
  • des fichiers à positionnement fixe des champs.

En complément, le format de fichiers traités par les outils s'étend aussi aux fichiers utilisant un langage de balisage, ou encore, du contenu structuré consultable sur des pages d'un site web. Ceci comprend des formats tels que:

  • des fichiers à balisage extensible XML (plus d’informations ici) ;
  • des fichiers à balises géolocales KML (plus d’informations ici) ;
  • des tables incluses dans des pages HTML (plus d’informations ici).

Pour couronner le tout, Qlik propose aussi ses propres formats de fichiers, lesquels sont couramment utilisés pour assurer des performances de chargement inégalées dans les applications conçues, mais aussi parfois offerts en tant qu'extrants de certains outils ETL. On pense notamment à Alteryx, Informatica ou Advanced ETL Processor Pro. Ces fichiers agissent en complément du fait que les applications de Qlik peuvent aussi charger intégralement les modèles de données, donc toutes les tables d'un coup, inclus dans des applications QlikView existantes. En survol, les formats propres à Qlik sont:

  • QVW, pour les applications QlikView existantes contant un modèle de données que l'on désirerait réutiliser au complet ou partiellement;
  • QVD, pour les fichiers de données Qlik contenant une table de données exportées de QlikView ou Qlik Sense;
  • QVX, pour les fichiers de données balisées en respectant une norme d'encodage Qlik et contenant le metadata de la table.

 

CONCLUSION

Voilà donc une belle variété de formats de fichiers, tous reconnus par QlikView et Qlik Sense, qui vous permettront de créer les tableaux de bord adéquats. Vous pourrez utiliser comme source un, plusieurs ou l'ensemble des types de fichiers présentés. Cela vous permettra d'amalgamer vos données avec des sources d'information externes à vos applications d'entreprise.

Or, ce n'est pas tout ! Qlik permet aussi d'utiliser, au sein de ses solutions technologiques, des connecteurs spéciaux pour élargir davantage le spectre de connectivité. Mais ça, c’est une autre histoire… Plus de détails à venir !

 

Par Philippe Grenier, consultant QlikView chez Keyrus.

Télécharger